Abstract


Close Window



Intracranial Malignant Glioma Presenting as Subarachnoid Hemorrhage

Stephen Hentschel, Brian Toyota

Abstract: Objective: Cerebral aneurysms are the predominant cause of spontaneous subarachnoid hemorrhage (SAH). However, if an aneurysmal cause has been excluded, there remains but a short list of other potential etiologies. Cerebral neoplasms are clearly on this list but are most commonly meningiomas or metastatic lesions. This article details a case of a neoplasm that presented exclusively with SAH. Clinical Presentation: A 40-year-old male presented with a SAH with normal cerebral angiography. The initial magnetic resonance image revealed a lesion in the right insula thought to be resolving hemorrhage. Subsequent images, however, revealed the mass to be enlarging. Intervention: Craniotomy and resection of the lesion established a diagnosis of a malignant oligodendroglioma. Conclusion: An affirmation is made that patients experiencing ‘angiographically-negative’ SAH should undergo MRI, occasionally on a serial basis, to exclude other etiologies for hemorrhage, including neoplasia.

Résumé: Hémorragie sous-arachnoïdienne comme première manifestation d’un gliome malin intracrânien. Objectif: Les anévrismes cérébraux sont la cause première d’hémorragie sous-arachnoïdienne spontanée. Cependant, si une cause anévrismale a été exclue, un petit nombre d’autres étiologies potentielles doivent être considérées, dont les néoplasies cérébrales. Parmi celles-ci les plus fréquentes sont les méningiomes et les lésions métastatiques. Cet article présente un cas de néoplasie dont la présentation initiale était une hémorragie sous-arachnoïdienne sans autre manifestation clinique. Présentation clinique: Un homme âgé de 40 ans a présenté une hémorragie sous-arachnoïdienne avec une angiographie normale. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) a montré une lésion dans l’insula droite qu’on a pensé être une hémorragie en voie de résolution. Des images subséquentes ont cependant montré une augmentation de volume de la masse. Intervention: La résection de la lésion par crâniotomie a montré qu’il s’agissait d’un oligodendrogliome malin. Conclusion: Les patients qui présentent une hémorragie sous-arachnoïdienne et dont l’angiographie est négative devraient subir une IRM sériée au besoin, pour exclure d’autres étiologies de l’hémorragie, dont une néoplasie.

Can. J. Neurol. Sci. 2002; 29: 63-66

 


 
For information about this web site e-mail to: journal@cjns.org
Copyright © 2002 Canadian Journal of Neurological Sciences. All rights reserved.