Abstract


Close Window



Tests of Motor Function in Patients Suspected of Having Mild Unilateral Cerebral Lesions

Jeanne S. Teitelbaum, Michael Eliasziw, Michael Garner

Abstract: Objective: Though various textbooks describe clinical manoeuvres that help detect subtle motor deficits, their sensitivity, specificity and predictive values have not been determined. We investigated the sensitivity, specificity and predictive values of various manoeuvres in order to determine the most sensitive and reliable test or combination thereof. Methods: Straight arm raising (Barré), pronator drift, Mingazzini’s manoeuvre, finger tap, forearm roll, segmental strength and deep tendon reflexes were tested in 170 patients with (86) and without (84) a proven lesion in the motor areas confirmed by computed tomography. Results: Segmental motor strength had good specificity (97.5%) but poor sensitivity (38.9%) and negative predictive value (NPV) (58.7%). The forearm roll had a similar profile. Finger tap had a sensitivity of 73.3% and a specificity of 87.5%. Barré and pronator testing had a sensitivity and specificity of 92.2% and 90.0% respectively. Hyperreflexia had a sensitivity of 68.9% and a specificity of 87.5%. An abnormality of pronator, reflexes or finger tap had a sensitivity of 97%, and when these three tests were positive, specificity was 97%. When all six tests were positive, the positive predictive value was 100%, when all six tests were negative the NPV was 100%. Conclusion: The detailed segmental examination has very good specificity for detecting motor deficits, but the sensitivity and NPV are unacceptably low. Pronator drift with finger tap and reflexes is the most reliable and time-effective combination of tests for the detection of subtle motor lesions, and could replace the segmental motor examination as a screening for motor lesions.

Résumé: Épreuves de fonction motrice chez les patients chez qui on soupçonne la présence de lésions cérébrales unilatérales légères. Objectif: Bien que différents manuels décrivent les manœuvres cliniques qui aident à détecter des déficits moteurs subtiles, leur sensibilité, leur spécificité et leur valeur prédictive n’ont pas été déterminées. Nous avons examiné la sensibilité, la spécificité et la valeur prédictive de différentes manœuvres dans le but de déterminer quel est l’épreuve ou la combinaison d’épreuves la plus sensible et fiable. Méthodes: Le chute lente d’un bras maintenu en extension (Barré), le pronation involontaire d’un bras maintenu en extension, la manœuvre de Mingazzini, le finger tap, le forearm roll, la force segmentaire et les réflexes ostéotendineux ont été évalués chez 170 patients avec (86) et sans (84) lésion prouvée dans les zones motrices, confirmées par CT scan. Résultats: La force motrice segmentaire avait une bonne spécificité (97,5%) mais une faible sensibilité (38.9%) et une valeur prédictive négative (VPN) (58,7%). Le forearm roll avait un profile semblable. Le finger tap avait une sensibilité de 73,3% et une spécificité de 87,5%. Le Barré et le pronator drift avaient une sensibilité et une spécificité de 92,2% et 90,0% respectivement. L’hyperréflexie avait une sensibilité de 68,9% et une spécificité de 87,5%. Une anomalie du pronateur, des réflexes ou du finger tap avait une sensibilité de 97% et, quand ces épreuves étaient toutes positives, une spécificité de 97%. Quand les 6 épreuves étaient positives, la valeur prédictive positive (VPP) était de 100%, alors que quand les 6 épreuves étaient négatives, la VPN était de 100%. Conclusion: L’examen segmentaire détaillé a une très bonne spécificité pour détecter les déficits moteurs, mais la sensibilité et la VPN sont faibles et inacceptables. La combinaison d’épreuves la plus fiable et la plus efficace pour détecter des lésions motrices subtiles est le pronator drift, le finger tap et les réflexes. Cette combinaison pourrait remplacer l’examen moteur segmentaire comme outil de dépistage de lésions motrices.

Can. J. Neurol. Sci. 2002; 29: 337-344

 


 
For information about this web site e-mail to: journal@cjns.org
Copyright © Canadian Journal of Neurological Sciences. All rights reserved.