Abstract


Close Window



Assessment of Suspected Dementia

H. Chertkow, H. Bergman, H.M. Schipper, S. Gauthier, R. Bouchard, S. Fontaine, A.M. Clarfield

Abstract: At the Second Canadian Consensus Conference on Dementia (CCCD) (February, 1998), a group of neurologists, geriatricians, and psychiatrists met to consider guidelines for evaluation of dementia in Canada. This review paper formed a background paper for their discussion of dementia diagnosis. These experts from across the country concluded that diagnosis of suspected dementia cases continued to rest on skilled clinical assessment. Mental status exam, preferably in some quantifiable form, has become an essential part of the assessment. Selected laboratory tests are advisable in all cases (CBC, TSH, electrolytes, calcium, and glucose), but the CCCD continued to advise that CT scanning was mandatory only in selected cases where clinical findings pointed to another possibility besides Alzheimer's disease. The growing list of other diagnostic measures with potential usefulness in diagnosis of Alzheimer's disease or dementia in general was reviewed, but the evidence was judged as insufficient to support routine use of these tests by physicians. As new treatments for Alzheimer's disease become available, neurologists face new diagnostic challenges - differentiating Mild Cognitive Impairment, Frontotemporal dementias and Mixed dementias, and Lewy Body Dementia. Guidelines to aid in differential diagnosis are presented.

Résumé: Évaluation du patient chez qui on soupçonne la présence d'une démence. Lors de la deuxième Conférence canadienne de consensus de la démence (CCCD) (février 1988), un groupe de neurologues, de gériatres et de psychiatres se sont rencontrés pour élaborer des lignes directrices pour l'évaluation de la démence au Canada. Cet article de revue a servi d'article de fond pour leur discussion du diagnostic de la démence. Ces experts de tous les coins du pays ont conclu que le diagnostic chez les patients chez qui on soupçonne une démence demeure basé sur une évaluation clinique attentive. L'examen de l'état mental, préférablement sous forme quantifiable, est devenu une partie essentielle de l'évaluation. Certaines épreuves de laboratoire sont conseillées dans tous les cas (hémogramme complet, concentrations de TSH, électrolytes, calcium et glucose), mais la CCCD a maintenu la recommandation que la tomodensitométrie cérébrale n'est requise que dans les cas où l'évaluation clinique laisse soupçonner la possibilité d'un diagnostic autre que celui de maladie d'Alzheimer (MA). Une liste sans cesse croissante d'épreuves diagnostiques pouvant être utiles dans le diagnostic de la MA ou de la démence en général a été révisée, mais on a considéré que l'évidence était insuffisante pour supporter l'utilisation de routine de ces tests par les médecins. À mesure que des traitements nouveaux de la MA deviennent disponibles, les neurologues font face à de nouveaux défis diagnostiques - le diagnostic différentiel de la dysfonction cognitive légere, des démences fronto-temporales et des démences mixtes, et de la démence associée à la maladie des corps de Lewy. Des lignes directrices pour aider au diagnostic différentiel sont présentées.

Can. J. Neurol. Sci. 2001; 28: Suppl. 1 - S28-S41

black line

 


 
For information about this web site e-mail to: journal@cjns.org
Copyright © Canadian Journal of Neurological Sciences. All rights reserved.