Abstract


Close Window



Prospective Analysis of Relationships of Outcome Measures for Ulnar Neuropathy at the Elbow

Rajiv Midha, Jason Noble, Vivek Patel, Peter H. Ho, Catherine A. Munro, John Paul Szalai

Abstract: Background: We undertook a prospective study to investigate relationships between outcome measures of ulnar neuropathy at the elbow. Methods: Thirty-one patients (mean age 52.6, range 20-80), with clinically and electrically verified ulnar neuropathy at the elbow, were seen independently by a neurosurgeon and a physiotherapist. All tests were administered to all patients on each visit. Data collected included measures of sensory (monofilament, two-point discrimination, vibration) and motor function (grip, key-pinch, muscle atrophy), pain (visual analogue scale (VAS)) and impact on lifestyle (Levine's questionnaires (function status score &endash; FSS, symptom severity score - SSS)), disability of the arm, shoulder and hand module (DASH) and patient-specific measures (PSM). Parametric and non-parametric correlation and factor analysis were done. Results: Outcome analysis was available for 63 patient visits, with follow-up obtained for 20 patients (mean 8.5 months). Lifestyle and pain instruments (FSS, SSS, DASH, PSM and VAS) all correlated well with each other (r> 0.6, p< .01). DASH was moderately to highly correlated to nine of the 11 measures. Some tests correlated poorly, for example, Semmes-Weinstein monofilament with other sensory measures and muscle atrophy with almost all measures. Factor analysis revealed that there are two principal factors, accounting for 77% of the variance. Factor 1 relates to impact on lifestyle and pain while Factor 2 relates to strength and function. Discussion/Conclusions: Intraclass measures, particularly ones assessing lifestyle and pain instruments are strongly correlated. Factor analysis revealed two principal factors that account for the majority of the variance; future studies with a larger sample size are needed to validate this analysis.

Résumé: Analyse prospective des relations entre les mesures de résultats dans la neuropathie cubitale au niveau du coude. Introduction: Nous avons effectué une étude prospective afin d'étudier les relations entre les mesures des résultats dans la neuropathie cubitale au niveau du coude. Méthodes: Trente et un patients (âge moyen 52.6 ans, écart de 20 à 80 ans), atteints de neuropathie cubitale au niveau du coude, vérifiée cliniquement et électriquement, ont été examinés indépendamment par un neurochirurgien et un physiothérapeute. Tous les tests ont été administrés à tous les patients à chaque visite. Les données incluent des mesures de la fonction sensitive (monofilament, discrimination spatiale, vibrations) et motrice (préhension, atrophie musculaire), de la douleur (échelle analogique visuelle (VAS)) et impact sur le style de vie (questionnaires de Levine (score de statut fonctionnel &endash;FSS, score de sévérité des symptômes - SSS)), invalidité du bras, du module épaule et main (DASH) et mesures spécifiques du patient (PSM). On a procédé à une analyse de corrélation et à des analyses factorielles paramétriques et non paramétriques. Résultats: L'analyse des résultats était disponible concernant 63 visites de patients, dont des visites de suivi chez 20 patients (moyenne de 8.5 mois). Les mesures se rapportant au style de vie et à la douleur (FSS, SS, DASH, PSM et VAS) étaient bien corrélées entre elles (r > 0.6, p < 0.01). Le DASH était de modérément à fortement corrélé à neuf des 11 mesures. Certains tests étaient peu corrélés, tels le test du monofilament de Semmes-Weinstein aux autres mesures sensitives et l'atrophie musculaire à presque toutes les mesures. L'analyse factorielle a montré qu'il y a deux facteurs principaux qui expliquent 77% de la variance. Le premier facteur est associé à l'impact sur le style de vie et la douleur, alors que le deuxième facteur est associé à la force et à la fonction. Discussion / Conclusions: les mesures intraclasses, particulièrement celles qui évaluent le style de vie et les mesures de la douleur sont fortement corrélées. L'analyse factorielle a montré deux facteurs principaux qui expliquent la plus grande partie de la variance; d'autres études portant sur un échantillon plus considérable seront nécessaires pour valider les résultats de cette analyse.

Can. J. Neurol. Sci. 2001; 28: 239-344

 


 
For information about this web site e-mail to: journal@cjns.org
Copyright © Canadian Journal of Neurological Sciences. All rights reserved.