Abstract


Close Window



Rabies

Alan C. Jackson

Abstract: Rabies is an important disease in wildlife in the United States and Canada, and dog rabies is still a major public health problem in many developing countries of the world. Rabies virus is transmitted in saliva by animal bites. Bats transmitted most recent cases of human rabies in the United States, often without known exposures. There have been recent developments in our understanding of rabies pathogenesis. Characteristic clinical features should raise the possibility of a diagnosis of rabies and initiation of appropriate diagnostic tests. Therapy of human rabies has been futile except in four patients who were immunized with rabies vaccine prior to the onset of their disease. Rabies can be prevented after an exposure in unimmunized patients with local wound cleansing and administration of rabies vaccine and human rabies immune globulin.

Résumé: La rage. La rage est une maladie importante chez les animaux sauvages aux Etats-Unis et au Canada et la rage chez le chien demeure un problème important en santé publique dans plusieurs pays en voie de développement. Le virus de la rage est transmis par la salive lors de morsures par des animaux rabiques. La chauve-souris a été le vecteur de la rage chez la majorité des cas récents aux États Unis, souvent sans exposition connue. Il y a des développements récents dans notre compréhension de la pathogenèse de la rage. Les manifestations cliniques caractéristiques devraient faire penser au diagnostic de la rage et inciter à effectuer les tests diagnostiques appropriés. Le traitement de la rage chez l'humain a été futile sauf chez quatre patients qui avaient été immunisés au moyen du vaccin antirabique avant le début de leur maladie. La rage peut être prévenue après une exposition chez les patients non immunisés en nettoyant la plaie et en administrant le vaccin antirabique et de l'immunoglobuline antirabique.

Can. J. Neurol. Sci. 2000; 27: 278-283

 


 
For information about this web site e-mail to: journal@cjns.org
Copyright © Canadian Journal of Neurological Sciences. All rights reserved.