Abstract


Close Window



Head Tremor in Cervical Dystonia

P.K. Pal, A. Samii, M. Schulzer, E. Mak, J.K.C. Tsui

Abstract: Objective: To compare the clinical characteristics, natural history, and therapeutic outcome of patients with cervical dystonia (CD) with head tremor (HT+) and without head tremor (HT-). Methods: We prospectively evaluated 114 consecutive patients of CD over a 9-month period with a detailed questionnaire. Chi-square and t-tests were employed for statistical analysis. Results: Seventy-eight (68.4%) patients had head tremor and 27 of them (34.6%) had tremor as one of the first symptoms. Age at onset of symptoms were similar in HT+ and HT&endash; groups; however there was a higher prevalence in women in the former group (66.7% vs. 41.7%; p=0.01). HT+ patients had more frequent positive family history of essential-like hand/head tremor (21.8% vs. 5.5%; p<0.05), associated neck pain (92.3% vs. 77.8%; p<0.05), and essential-like hand tremor (40% vs. 8.3%; p<0.001). They also appeared to have more frequent history of preceding head/neck trauma (14.1% vs. 8.3%), frequent head rotation (88.5% vs. 69.4%) and antecollis (12.8% vs. 5.5%) but less often head tilt (37.2% vs. 47.2%) and gestes antagonistes (60.2% vs. 75%) than the HT&endash; patients; however these differences were not statistically significant. The frequency of prior psychiatric illnesses, the incidence of dystonias in other parts of the body, frequency of retrocollis and shoulder elevation, and spontaneous remission were similar in the two groups. Conclusion: Head tremor is common in CD and is more commonly associated with hand tremor and family history of tremor or other movement disorders. This supports a possible genetic association between CD and essential tremor (ET). Linkage studies are required to evaluate the genetic association between CD and ET.

Résumé: Le tremblement de la tête dans la dystonie cerviale. Objectif: Comparer les caractéristiques cliniques, l'histoire naturelle et la réponse thérapeutique de patients dystoniques avec tremblement de la tête (TT+) et sans tremblement de la tête (TT-). Méthodes: Il s'agit d'une étude prospective, effectuée sur une période de 9 mois, de 114 patients consécutifs présentant une dystonie cervicale (DC) évalués au moyen d'un questionnaire détaillé. L'analyse statistique a été faite au moyen du test du x carré et du test de t. Résultats: Soixante-dix-huit patients (68.4%) avaient un tremblement de la tête et chez 27 d'entre eux (34.6%) ce tremblement était un des premiers symptômes. L'âge de début des symptômes était le même dans le groupe TT+ et TT-; cependant, il y avait plus de femmes dans le premier groupe que dans le second (66.7% contre 41.7%; p=0.01). Les patients du groupe TT+ avaient plus fréquemment une histoire familiale positive de tremblement de type essentiel de la tête/des mains (21.8% contre 5.5%; p<0.05), de la douleur cervicale associée (92.3% contre 77.8%; p<0.05) et un tremblement des mains de type essentiel (40% contre 8.3%; p<0.001). Ils semblaient également présenter plus fréquemment une histoire antérieure de traumatisme de la tête/du cou (14.1% contre 8.3%), une rotation de la tête (88.5% contre 69.4%) et une position de la tête en flexion (12.8% contre 5.5%), et moins fréquemment une position inclinée (37.2% contre 47.2%) et des gestes antagonistes (60.2% contre 75%) que les patients TT-; cependant, ces différences n'étaient pas significatives au point de vue statistique. La fréquence de maladies psychiatriques antérieures, l'incidence de dystonie au niveau d'autres parties du corps, la fréquence de rétrocollis et d'élévation des épaules ainsi que la rémission spontanée étaient similaires dans les deux groupes. Conclusion: Le tremblement de la tête est fréquent dans la DC et il est plus souvent associé au tremblement des mains et à une histoire familiale de tremblement ou d'autre désordre du mouvement, ce qui est en faveur d'une association génétique possible entre la DC et le tremblement essentiel (TE). Il faut recourir à des études de liaison pour évaluer l'association génétique entre la DC et le TE.

Can. J. Neurol. Sci. 2000; 27: 137-142

 


 
For information about this web site e-mail to: journal@cjns.org
Copyright © Canadian Journal of Neurological Sciences. All rights reserved.