Abstract


Close Window



Intraoperative Electrocorticography in Temporal Lobe Epilepsy Surgery

David B. MacDonald and Neelan Pillay

Abstract: Although in clinical use for many years, the validity of intraoperative electrocorticography (ECoG) in guiding resective temporal lobe epilepsy (TLE) surgery is uncertain. Advances in neuroimaging and extraoperative intracranial recordings have contributed greatly to the identification of epileptogenic lesions and cortex, clarifying the limitations of a brief intraoperative interictal recording. Studies of undifferentiated ECoG findings (which classify all interictal cortical spike discharges as equal) tend to not support this method. This article reviews ECoG and presents data from 86 TLE surgeries at the University of British Columbia suggesting that differentiation of ECoG features may enhance the contribution of this time honored method. Specifically, independent foci may be more important for epileptogenesis than synchronous foci, and postexcision activation appears to be a benign phenomenon, while residual spikes unaltered by the resection correlate with a greater proportion of seizure recurrence.

Résumé: L'électrocorticographie peropératoire dans la chirurgie de l'épilepsie temporale. Bien que l'électrocorticographie (ÉCoG) peropératoire soit utilisée depuis plusieurs années, sa validité dans le guidage de la chirurgie de l'épilepsie temporale n'est pas établie. Les progrès de la neuroimagerie et les enregistrements intracrâniens extra-opératoires ont contribué beaucoup à l'identification de lésions épileptogènes et du cortex, clarifiant les limites d'un bref enregistrement interictal peropératoire. Des études d'observations ECoG indifférentiées (qui classifient toutes les décharges de pointes corticales interictales comme égales) tendent à ne pas supporter cette méthode. Cet article revoit l'ÉCoG et présente les données de 86 interventions chirurgicales pour épilepsie temporale, effectuées à l'Université de la Colombie Britannique, qui suggèrent que la différentiation des éléments de l'ÉCoG peuvent rehausser la contribution de cette méthode bien établie. Plus spécifiquement, les foyers indépendants peuvent être plus importants pour l'épileptogenèse que les foyers synchrones et l'activation postexcision semble être un phénomène bénin alors que les pointes résiduelles inchangées par la résection sont corrélées à une plus grande proportion de récidive des crises.

Can. J. Neurol. Sci. 2000; 27: Suppl. 1-S90-S96

 


 
For information about this web site e-mail to: journal@cjns.org
Copyright © Canadian Journal of Neurological Sciences. All rights reserved.